Notre Sélection |

Référence n° MSA452125

Couteau avec un triskell

54,00 €

En stock

Chez vous entre le 08/12 et le 12/12

Après avoir enregistré votre personnalisation, n'oubliez pas d'ajouter l'article au panier. 130

Police
Ligne 1 Ligne 2 (optionnel)

loader

Estimation Frais de port
Estimation des frais d'envoi - Selectionnez votre pays et état pour voir les prix

*

Le Triskèle (ou Triskell) est le symbole Celte par excellence.
Il est considéré comme une figure caractéristique majeure de l'art celtique. Venu de la nuit des temps, adopté dans les milieux druidiques à la fin du XIXe siècle, on retrouve le Triskel dans toute l'Europe de l'ouest : de l'Irlande à la Bretagne, de la Galice jusqu'aux Asturies.
Il est le symbole du Pays basque. ll est également  utilisé de manière officielle en Irlande et  par les Bretons.
Il se  retrouve sur le drapeau de l'Ile de Man.
Ce motif giratoire ternaire est constitué de trois volutes tournant dans le même sens. Pour être  bénéfique les branches du triskel doivent tourner de  de gauche à droite.
Avec le couteau Actiforge orné du triskel  vous gardez avec vous un porte-bonheur Celte.

Le triskel est obtenue par matriçage à froid. Une matrice est gravée en creux et la frappe à froid permet de réaliser le triskel. Il est ensuite détouré, poli et inséré dans le manche du couteau.
Que représente le triskell (ou triscèle) ?
Le triskell représente les trois éléments dynamiques: eau, air, feu. La terre en est le centre.
Ses trois branches réunies représentent la triplicité dans l'unité. Chez les celtes cette triplicité peut être : Lugh, Daghda, Ogme. La déesse unique sous ses trois aspects: fille, mère, épouse.
D’où vient-il ?
On en retrouve des traces sur de nombreuses monnaies et bijoux datant parfois de 450 à 200 ans avant JC. En réalité, il est apparu bien avant cette date. Les hommes du mégalithique l'utilisaient déjà pour orner leur mégalithes (la plus ancienne empreinte est gravée dans la pierre sur le site de New-Grange, en Irlande.
Après avoir été oublié, le triskel réapparaît à la fin du VIème siècle dans l'art mérovingien, puis replonge de nouveau dans l'oubli au Moyen Âge, sauf en Irlande où il décore de nombreuses enluminures. Vers les années 1920, on le redécouvre en Bretagne.

Et maintenant vous trouvez ce couteau orné d’un  triskel dans les poches des Bretons et de ceux qui se rattachent à la tradition celtique.