Thiers Liner Lock |

Référence n° TBELIN10121

Thiers Liner Lock manche bois de noyer

225,00 €

Garantie 2 ans

Après avoir enregistré votre personnalisation, n'oubliez pas d'ajouter l'article au panier.

Police
Ligne 1 Ligne 2 (optionnel)

loader

Estimation Frais de port
Estimation des frais d'envoi - Selectionnez votre pays et état pour voir les prix

*

Cet article n'est plus en stock

Longueur fermée : 10.5 cm
Longueur totale ouvert : 17.5 cm Lame en acier inoxydable 12C27, poli mat
Longueur 7 cm, épaisseur de 2.50 mm, dureté 57 Hrc
Manche en loupe de noyer. Les cannelures sont faites une par une et permettent une prise en main agréable.
Platine : Acier inoxydable trempé sous vide et bouchonné à la main. Chaque platine est guillochée à la main avec une lime. Le bouchonnage est une ancienne technique de polissage en cercles concentriques utilisée en horlogerie. Système de fermeture :Fermeture par liner lock. Bille trempée pour maintenir la lame fermée. Montage sur une bague en téflon
Livré dans un coffret carton noir avec certificat de garantie numéroté
Fabrication Française Artisanale

La platine est décorée par un fin travail de polissage en « bouchonnage » Le dos de la platine est guillochée à la main avec une lime pour en faire une pièce unique. Ouverture et fermeture faciles d’une seule main. Fabrication artisanale à Thiers garantie par la Jurande du couteau de Thié.

Le saviez-vous?

Le Thiers est un modèle de couteau de poche déposé par La Confrérie du Couté de Tié.

Sa fabrication est soumise aux règles strictes d'une jurande calquée sur celle de 1582, qui a réglementé toute la coutellerie thiernoise pendant près de 5 siècles. Des maîtres visiteurs sont habilités à surveiller le respect de cette jurande à chaque étape de la réalisation du couteau.

Le système d'ouverture et de fermeture "liner lock" est un mécanisme très utilisé dans la conception des couteaux de poche.

Le système est simple: une des platines est découpée et fait office de ressort. La lame est complètement ouverte et une lame ressort effectue un appui latéral et vient se mettre en appui dans l'alignement de la partie basse de la lame condamnant ainsi sa fermeture par un effort longitudinal. Elle prend place contre le talon de la lame pour en assurer le blocage.

On déverrouille le tout en désengageant le liner avec le pouce. On peut donc ouvrir son couteau d'une seule main!

Vous aimerez aussi