Le club rassemble des informations sur la coutellerie grâce à la participation des passionnés des lames.Si vous voulez nous faire part d'un sujet qui vous tient à coeur, N'hésitez pas à nous écrire.
le club laguiole

Avoir un couteau à portée de main c'est bien, qu'il soit pliant facile grandement son transport ! Depuis de nombreuses années, le couteau pliant Laguiole est devenu une référence en termes de couteau de poche.

Si la taille de couteau peut varier sensiblement d'un modèle à l'autre, les systèmes de fermetures eux diffèrent du tout au tout.

Pompe avant, arrière – ressort plat ou virole tournante, les façons de fermer un couteau pliant sont diverses. Découvrez dans cet article du Club Laguiole toutes les subtilités de chacune des fermetures de lame des couteaux Laguiole, repérez les avantages et les usages de chaque mécanisme et faites un choix éclairé.

Vous aussi devenez un utilisateur averti des Laguioles, découvrez ce qui caractérise chaque mécanisme et lequel est le plus adapté à l'usage que vous faites de votre couteau. Plus qu'un article de culture général, c'est le must pour parfaire le choix de votre prochain achat Laguiole.


Les couteliers travaillent pour améliorer les systèmes de fermetures existants. Ils créent aussi des mécanismes originaux qu'ils brevètent jalousement.

A quoi sert un ressort de couteau ?


Un ressort est un organe ou pièce mécanique qui utilise les propriétés élastiques de certains matériaux pour absorber de l'énergie mécanique, produire un mouvement (merci Wikipédia).


Dans la coutellerie, le ressort a pour fonction de faciliter l’ouverture et la fermeture de la lame en toute sécurité tout en assurant son maintien, quelle que soit sa position.


Tous les couteaux pliants ne possèdent pas de ressort pour maintenir la lame. Le Capucin, de conception simple, se contente de 2 clous. Pour tous les autres couteaux pliants, il faudrait parler de « ressorts » au pluriel, car les formes peuvent être aussi diverses que les systèmes de verrouillage.


Les mécanismes de verrouillage sont aussi conçus pour la sécurité de l’utilisateur en position ouverte, ils sont prévus pour un usage optimal du couteau, en toute sécurité.


Les systèmes de fermeture peuvent être classés en 6 grandes familles

  • Le ressort plat

C'est le système traditionnel des couteaux pliants Laguiole. Voici quelques exemples de couteaux avec un système de fermeture à ressort plat ou également appelé cran forcé.


Le plus connu des ressorts est le cran plat (ou forcé) : Le ressort est logé dans le haut du manche entre deux platines et vient s’appuyer sur le talon de la lame pour la maintenir ouverte ou fermée.


ressort plat

C'est le système traditionnel des couteaux pliants Laguiole. Voici quelques exemples de couteaux avec un système de fermeture à ressort plat ou également appelé cran forcé.

  • Les verrouillages à pompe

Découvrez nos couteaux avec un système de fermeture à pompe


Le verrouillage à pompe est un perfectionnement du cran d'arrêt. Il apparaît vers la fin du 19e siècle avec l'apparition des techniques d'ajustage issues de la révolution industrielle. Le mécanisme à pompe permet les mêmes effets que le cran d'arrêt, sans avoir besoin de l'encombrant anneau de verrouillage. Le crochet du cran d'arrêt est toujours présent, mais il est intégré à l'intercalaire qui forme le dos du manche.


Pour déverrouiller nos couteaux avec un système de fermeture à pompe , il est inutile de forcer pour refermer la lame. Il suffit d'une légère pression de la main gauche et d'accompagner la lame avec sa main droite (pour les droitiers). Dès que l'on arrête la pression, le pivot reprend sa position initiale.

  • Pompe arrière


pompe arrière

  • Pompe avant


pompe avant

Découvrez Il est inutile de forcer pour refermer la lame. Il suffit d'une lègère pression de la main gauche et d'accompagner la lame avec sa main droite (pour les droitiers).

  • Platine bloquante


platine bloquante

Vous trouverez aussi une sélection de modèles de couteaux avec un système de fermeture à platine bloquante. On les appelle aussi liner-lock. Sur un liner-lock, une des platines est découpée et fait office de ressort. Elle se rabat vers l’intérieur des platines quand le couteau est ouvert, et fait pression sur la partie inférieure du talon. On déverrouille le tout en désengageant le liner du pouce.

  • Virole tournante


virole tournante

C’est un mécanisme de verrouillage très répandu sur les couteaux pliants traditionnels comme les Opinels.


Une bague en acier est placée par le fabricant entre la lame et le manche : pour verrouiller la lame, il faut tourner manuellement cette bague. Pour la débloquer, faites à nouveau tourner la bague jusqu’au déverrouillage du couteau.


Chez Actiforge ce sont les couteaux régionaux Nontron qui ont un système de fermeture à virole tournante. Les couteaux pliants à virole peuvent être utilisés de manière intensive ou dans des conditions extrêmes (humidité, variations de température, milieux boueux ou alcalins…). Ainsi, ce système de fermeture plus rudimentaire pourra être utilisé dans des conditions d'usage peu clémentes.


Sur ces mécanismes de fermeture, on trouve différents systèmes d'articulations entre le ressort et la lame.

Nos couteaux régionnaux Nontron on tous un système de fermeture à virole tournante.


Sur ces mécanismes de fermeture on trouve différents systèmes d'articulations entre le ressort et la lame

Désormais vous avez toutes les informations pour faire le choix éclairé de votre système de fermeture pour votre prochain couteau Laguiole. Des questions ? N'hésitez pas à nous contacter pour les poser !