Les Lames

Nos couteaux sont fabriqués à Thiers, en Auvergne. La tradition coutelière de Thiers date du XVème siècle car la pureté des eaux du Massif Central permettait une qualité exceptionnelle de la trempe de l’acier. La fabrication de couteau s’est certes modernisée mais le couteau Laguiole reste une production artisanale. Nos couteaux sont ajustés à la main selon les méthodes ancestrales. Ils sont garantis à vie.
atelier de fabrication à Thiers

Lames en acier carbone, inox et damas

Entretien de la beauté de la lame en acier carbone , inox ou damas

Ces lames noircissent à l'usage, cette oxydation est normale et  ne peut être évitée.
Il ne faut pas laver le couteau, il suffit d'essuyer la lame après usage.
Il est bon de passer régulièrement un chiffon imprégné d'huile sur cette dernière.

Ces lames ne se ternissent pas et ne demandent pas d'entretien.
Essuyer la lame après usage.

La lame doit être gardée dans une ambiance sèche. Il faut éviter de la garder dans un étui de cuir qui retient l'humidité.
Les lames en acier damas au carbone peuvent faire apparaître des taches d'oxydation.
Pour les nettoyer il convient de déposer sur la lame une couche fine de talc.
Essuyer la poudre avec un papier buvard.
Enfin étendre uniformément sur la lame une huile organique (éviter absolument une huile minérale) à l'aide d'un nouveau papier buvard.
Le nettoyage avec une pâte à polir permet de raviver le damas le plus terni. Mais il est à utiliser avec une très grande modération car il est abrasif et enlève une partie de la couche de révélation.

  • Acier damas inoxydable

Cet acier ne se tâche pas et ne demande pas d'entretien spécial. Il est préférable de le laisser dans un endroit sec.

Vernissage des lames damassées
:

Les lames des couteaux de collection qui restent en exposition peuvent être préservées en les vernissant avec un vernis neutre utilisé en sculpture.

Vous trouverez dans la rubrique collection Laguiole damas des couteaux en acier damas 120 couches ainsi que des couteaux en acier inoxydable 12C27.